Accueil > News > L’hiver politique en Russie. Bulletin d’information de l’UERF (janvier 2013)

L’hiver politique en Russie. Bulletin d’information de l’UERF (janvier 2013)

26 janvier 2013

Nous allons publier ( en espérant de garder le rythme soutenu !) des comptes-rendus sur la situation sociale et politique en Russie, en forme de bulletins d’information. Vous y trouverez également des liens vers des ressources Internet sur les sujets mentionnés, ainsi que des propositions d’actions que notre collectif prépare en réaction à ce qui se passe en Russie et dans la communauté russophone en France.

Toute participation de votre part (textes, liens, photos…) est bienvenue.

 

L’hiver politique en Russie : nous sommes CONTRE !

L’hiver 2012/2013 en Russie a été marqué par une avalanche de lois et de mesures anti-démocratiques adoptées par le pouvoir.

La loi dite « anti-orphelins »(Loi fédérale No.272) réduit considérablement les possibilités pour les orphelins russes d’être adoptés et d’obtenir l’aide médicale appropriée à l’étranger, notamment aux Etats-Unis. Cette loi a été cyniquement présentée comme réponse de l’Etat russe à la loi dite Magnitski[1] adoptée le 14 décembre par les Etats-Unis. Cette loi américaine prévoit des sanctions contre de hauts fonctionnaires russes incriminés dans les schémas de corruption et dans les infractions des droits de l’homme. La loi « anti-orphelins » crée une base légale pour l’interdiction totale de l’adoption des enfants russes par les étrangers. Actuellement en Russie près d’un million d’enfants ne vit pas dans une famille et n’a pas de parents. L’Etat russe ne considère pas le problème comme primordial et prive un grand nombre de ces enfants de la perspective de trouver une famille et pour plusieurs parmi eux, atteints de maladies graves – d’une chance de survie.

Barmalei

Image d’Alexandre Glogowski : le cannibale Barmaleï du conte de fées « Aïbolit » (Korneï Tchoukovski) affirme : « Je travaille maintenant à la Douma d’Etat et ai voté – bien sûr ! – POUR la loi anti-orphelins ! »

Mesures anti-ONGs. La même loi met en danger le système des organisations humanitaires en Russie. Elle permet aux forces de l’ordre d’arrêter l’activité des ONGs, qui exercent une activité « politique » sur le territoire russe et qui reçoivent des dons de l’étranger. La loi limite sérieusement le droit des personnes ayant la double nationalité de diriger les ONGs russes et leur interdit de facto l’activité politique en Russie.

Loi sur l’Education Nationale.La loi officialise l’éducation religieuse dans le système de l’Education nationale, réduit drastiquement le nombre de places gratuites dans les Universités d’Etat, en promouvant ainsi la commercialisation grimpante des études supérieures. Elle réduit sensiblement l’accès des personnes handicapées aux études supérieures.

D’autres projets de réformes du système de l’Education Nationale prévoient la diminution du nombre des universités russes de 20-30% avant 2015. Les experts évaluent le nombre d’enseignants universitaires qui risquent ainsi de perdre leur poste à des dizaines de milliers de personnes.

Pour en savoir plus:

http://www.novayagazeta.ru/society/56390.html

http://www.zavuch.info/news/news_main/316/

http://top.rbc.ru/economics/23/11/2012/826603.shtml

http://top.rbc.ru/economics/23/11/2012/826603.shtml

Notre manifestation le 13 janvier 2013 à Paris , contre la loi « anti-orphelins » et autres lois antidémocratiques en Russie.

http://www.facebook.com/events/288157554639540/permalink/291220600999902/

 

Les répressions politiques

continuent en Russie. Des centaines d’activistes de l’opposition partout en Russie sont emprisonnés ou placés sous enquête judiciaire. Les fausses accusations pleuvent (extrémisme, trafic de drogues, extorsion de fonds, vols, agressions des agents de l’ordre, houliganisme, blasphème, pédophilie…) et aboutissent à de lourdes peines allant jusqu’à 8 ans de prison (cas de Taissia Ossipova, activiste du mouvement « Autre Russie ») ou 2 ans de prison pour les « Pussy Riot ». Plusieurs organisations régionales de mouvements contestataires sont visées, comme à Nizhni Novgorod, à Voronezh et dans plusieurs autres villes de province russes. Les journalistes des médias de l’opposition sont la cible permanente du régime, allant de l’intimidation et des licenciements jusqu’au passage à  tabac. La désinformation politique reste une technique quotidienne du régime qui contrôle presque la totalité des médias russes.

Cet hiver nous déplorons la mort de l’un des opposants au régime, Alexandre Dolmatov (17.01.2013).

 Déclaration de l’UERF au sujet de la mort d’Alexandre Dolmatov (17.01.2013).

https://uerf.wordpress.com/2013/01/18/la-mort-dalexandre-dolmatov-victime-du-regime-policier-en-russie-et-des-autorites-des-pays-bas-declaration-de-luerf/

Pour en savoir plus:

http://www.facebook.com/events/288157554639540/permalink/291220600999902/

 

La culture : nouveau champ de bataille.

L’hiver 2012/2013 a été marqué par l’irruption du politique dans le domaine culturel. Plusieurs personnalités du monde de la culture ont pris position contre la « loi anti-orphelins ». Parmi eux les metteurs en scène Eldar Riazanov et Pavel Bardine, les acteurs Maksim Soukhanov et Tatiana Doguileva.  Youri Norchtein, le célèbre auteur de dessins animés (« Hérisson dans le brouillard », « Le conte des contes »), s’est adressé ainsi à la salle lors d’une soirée télévisée à la mémoire de Vladimir Vyssotski, : « On dit que Magnitski est mort des problèmes de cœur… Il est mort parce que Poutine n’a pas de cœur », il a été ovationné par les spectateurs, mais la chaine de la télévision russe « Pervyi kanal » a censuré ces paroles.

Plusieurs nouvelles « culturelles » nous viennent de Saint-Pétersbourg, où les milieux traditionnalistes cherchent à imposer leur droit de censure.  En décembre 2012 le musée de l’Hermitage a vu débarquer les enquêteurs du parquet après que les plaintes aient été déposées par 114 personnes qui s’étaient senties « insultées » par le traitement de la croix dans le cadre de l’exposition des frères Chapman « The End of Fun ». Le directeur de l’Hermitage M.Piotrovski voit dans cette histoire « la dégradation culturelle de notre société » et se prononce en faveur du droit des musées de décider de la valeur artistique des objets exposés.

En janvier la première de « Lolita » d’après Vladimir Nabokov a suscité des réactions des mêmes milieux traditionalistes de Saint-Pétersbourg qui y ont vu la propagande de la pédophilie. La lettre adressée par des cosaques à la direction du théatre « Erarta » demandait l’annulation de la première et pointait l’acteur pour son rôle joué dans un film d’Alexandre Sokourov, « propagandiste connu de la sodomie ».  Le producteur du mono-spectacle Artem Souslov a été agressé par des inconnus, le musée de Nabokov a été vandalisé, la première du spectacle a été annulée.

Pour en savoir plus:

http://lenta.ru/news/2012/10/21/lolita/

http://sobesednik.ru/incident/20130123-k-chemu-privedet-skandal-s-izbieniem-rezhissera-lolity

http://izvestia.ru/news/543220

 

La corruption : 20 milliards d’euros minimum en 2012.

Le problème No.1 de la Russie actuelle a été chiffré par le président de la Cour des Comptes russe, M.Sergeï Stepachine, dans un interview au journal « Komsomolskaia pravda » (21 janvier 2013). Le rapport de la Cour évalue à 20 milliards d’euros les sommes détournées du budget fédéral ou dépensées avec infractions en 2012. Le chiffre n’a pratiquement pas changé depuis 2010, – a précisé M.Stepachine.

Pour en savoir plus: http://www.kp.ru/daily/26019/2941022/

 

France-Russie. Le projet de construction du centre spirituel-culturel russe à Paris : notre position.

A la fin de l’année 2012 le projet de construction a été renvoyé à la refonte suite à l’avis défavorable des autorités françaises. A cette occasion l’UERF a organisé une rencontre-débat autour du projet. Vous trouverez le rapport sur cette rencontre sur notre blog (www.uerf.wordpress.com). Elle a notamment été marquée par la participation de représentants de plusieurs paroisses (celles dépendant de l’Eglise Orthodoxe Russe comme celles rattachées au Patriarcat de Constantinople), d’activistes civils et de simples Parisiens intéressés.

La position de nos activistes qui y ont participé, est la suivante. Les aspects architecturaux critiquables mis à part, nous avons constaté le caractère hautement conflictuel de ce projet, qui n’est pas accepté dans son état actuel ni par les autorités françaises, ni par une grande partie de la communauté russe de France, y compris par plusieurs croyants. On peut se demander pourquoi l’Etat financerait un seul culte, alors même que la Russie est un Etat laïc d’après sa Constitution. La somme astronomique (100 millions d’euros) allouée au projet n’est pas compatible avec l’état actuel de la Russie, où la vie sous le seuil de pauvreté constitue un phénomène de masse et où des monuments historiques, y compris religieux, tombent en ruine faute d’entretien et de soutien public. Enfin, la Russie dispose déjà d’un centre culturel très actif à Paris, alors pourquoi en construire un nouveau ? Ou, peut-être, est-il conçu comme exclusivement religieux ?

Le projet contient beaucoup de points vagues et non explicités. La mission du futur « centre » n’est pas spécifiée, pas plus que la composition exacte du jury et la manière dont il a été constitué. Visiblement, l’avis des citoyens russes n’a pas été demandé, alors qu’il s’agit de faire dépenses budgétaires importantes. Y a-t-il eu un débat au parlement ? Qui concrètement a approuvé ce projet ? Pourquoi est-ce la chancellerie du Président de la Fédération de Russie, un organe du pouvoir assez éloigné du droit canonique et des questions religieuses, qui gère ce projet ? Nous constatons également que les initiateurs du projet n’ont pas assez pris en compte la position de la communauté russe de France sur ce projet, où l’opinion défavorable au projet dans son état actuel est bien exprimée.

Nous proposons donc de rouvrir le débat sur le projet du centre spirituel-culturel russe à Paris avec la participation de la société civile et de toutes les parties concernées ; d’étendre les délais de préparation du projet amendé, de rendre publique la procédure d’élaboration de la décision.

Ces points ont été reflétés dans notre lettre ouverte à l’Ambassadeur de la Russie M.Orlov, que vous pouvez signer sur notre blog (www.uerf.wordpress.com) ou sur le site http://www.change.org.

Pour en savoir plus: https://uerf.wordpress.com/2012/12/07/%D0%BF%D1%80%D0%BE%D0%B5%D0%BA%D1%82-%D1%81%D1%82%D1%80%D0%BE%D0%B8%D1%82%D0%B5%D0%BB%D1%8C%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%B0-%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D0%B9%D1%81%D0%BA%D0%BE%D0%B3%D0%BE-%D0%B4%D1%83/

 

L’hôpital  No.31 : sauvons les vies des enfants !

La fermeture annoncée d’un hôpital de cancérologie pédiatrique à Saint-Pétersbourg provoque l’indignation.

L’hôpital n°31 situé en plein centre de Saint-Pétersbourg sur l’île Krestovski est destiné à être remplacé par une clinique réservée aux magistrats (groupe-pillier du régime actuel russe) et aux membres de leurs familles. Cela signifie pour ce centre d’oncologie pédiatrique, la fermeture de l’établissement et l’envoi des enfants dans différents centres de la ville, ce qui ferait courir un risque important aux jeunes malades. «La réorganisation de l’hôpital anéantirait des technologies uniques destinées à soigner les enfants », a notamment déclaré la directrice, Margarita Belogourova. La décision a été prise sans avoir consulté le personnel soignant, et le pouvoir local a cherché à étouffer le scandale : Mme Olga Kazanskaia, vice-gouverneur de Saint-Pétersbourg et initiatrice de la transformation de l’hôpital, lors de sa visite aurait exigé des médecins de couper des contacts avec la presse.

L’indignation est importante au sein de la population russe et plusieurs pétitions pour le sauvetage de l’hôpital No.31 circulent. Des personnalités, tel le prix Nobel de physique Jaurès Alferov, ont également manifesté leur soutien en faveur du maintien de ce centre.

Actuellement, le pouvoir russe fait marche-arrière sous la pression de la société, mais le projet n’est pas encore abandonné définitivement. Nous avons besoin de votre soutien. Vous pouvez signer la pétition pour le sauvetage de l’hôpital No.31 et des vies des enfants qui y sont soignés, en suivant le lien http://www.change.org/ru/%D0%BF%D0%B5%D1%82%D0%B8%D1%86%D0%B8%D0%B8/%D0%B3%D1%83%D0%B1%D0%B5%D1%80%D0%BD%D0%B0%D1%82%D0%BE%D1%80%D1%83-%D0%BF%D0%BE%D0%BB%D1%82%D0%B0%D0%B2%D1%87%D0%B5%D0%BD%D0%BA%D0%BE-%D0%B8-%D1%83%D0%BF%D1%80%D0%B0%D0%B2%D0%B4%D0%B5%D0%BB%D0%B0%D0%BC%D0%B8-%D0%BF%D1%80%D0%B5%D0%B7%D0%B8%D0%B4%D0%B5%D0%BD%D1%82%D0%B0-%D1%80%D1%84-%D0%BA%D0%BE%D0%B6%D0%B8%D0%BD%D1%83-%D0%BE%D1%81%D1%82%D0%B0%D0%BD%D0%BE%D0%B2%D0%B8%D1%82%D0%B5-%D0%BF%D0%B5%D1%80%D0%B5%D0%B4%D0%B0%D1%87%D1%83-%D0%B1%D0%BE%D0%BB%D1%8C%D0%BD%D0%B8%D1%86%D1%8B-no31-%D0%B2%D1%8B%D1%81%D1%88%D0%B5%D0%BC%D1%83-%D0%B8-%D0%B0%D1%80%D0%B1%D0%B8%D1%82%D1%80%D0%B0%D0%B6%D0%BD%D0%BE%D0%BC%D1%83-%D1%81%D1%83%D0%B4%D1%83-%D0%B1%D0%BE%D0%BB%D1%8C%D0%BD%D0%B8%D1%86%D0%B031

(le lien est un peu …long, car le titre de la pétition est en russe (retranscrit de cette façon en caractères latins par les forces invisibles de l’Internet).

Pour en savoir plus: http://sante.planet.fr/a-la-une-russie-des-menaces-sur-un-hopital-d-enfants-cancereux-provoquent-tolle.295998.2035.html

 

Nos actions à venir en hiver-printemps 2013 :

–          Deuxième séance de débats sur les projets culturels franco-russes (notamment sur le projet de construction du centre spirituel-culturel à Paris).

–          Développement du réseau de solidarité franco-russe.

–          Soutien aux projets humanitaires : aide aux enfants des détenus politiques et aux orphelins en Russie.

–          Monitoring de la situation des réfugiés politiques de l’ex-URSS en France.

–          Etc.

 

Pour en finir avec l’hiver politique en Russie, joignez-vous à nous ! Nous avons besoin de votre soutien. Vive le Printemps !

Pour en savoir plus sur le développement de la situation politique en Russie et sur nos actions en France, rendez-vous sur notre blog : http://www.uerf.wordpress.com (vous y trouverez entre autre le texte de ce bulletin avec des liens vers les sources que nous avons utilisé).

Contacts : electeurs.russes@gmail.com tél.06.01.49.98.41

http://www.facebook.com/groups/Proekt2012/


[1] Sergeï Magnitski, est un juriste russe qui a été emprisonné après avoir dévoilé une vaste opération d’escroquerie au détriment de ses clients, et plus encore de l’Etat russe, qui consista à détourner 230 millions de dollars des caisses publiques, après leur perception par le fisc, avec la complicité d’agents des impôts et de la police.  Magnitski a succombé le 16 novembre 2009 sous les coups de ses geôliers, après de longs mois passés en prison à subir de multiples mauvais traitements. Aux Etats-Unis une loi a été votée récemment pour accentuer la pression sur les responsables de ce crime et sur leurs protecteurs. Pour en savoir plus:

http://www.liberation.fr/monde/2012/07/09/serguei-magnitski-avril-1972-novembre-2009_832158

P.S. un sujet que nous avons inséré dans la version imprimée de notre bulletin, a suscité depuis des discussions sur Internet. Nous avons donc préféré de le mettre à part à la fin de ce texte en attendant les éclaircissements nécessaires:

« Le camp des soutiens de la loi s’est également manifesté : Yuri Bachmet a crû nécessaire de lui annoncer son soutien. « J’adore Poutine », – a déclaré le musicien,- « parce qu’il sait dire : nous ne sommes pas l’Amérique, nous sommes la Russie, et nous n’avons pas besoin de chefs américains ». »

On voit deux points de vue sur l’interview de Bachmet dans les discussions sur le Net russophone:

1) c’est un interview qui correspond à ce que Bachmet a déjà exposé à plusieurs reprises ( cf. par exemple: http://www.rollingstone.ru/articles/music/article/4154.html   ;  le chanteur et compositeur Sergeï Nikitine – qui a refusé de jouer avec Bachmet à son annniversaire à cause de la position de ce dernier su la loi »anti-orphelins » – exprime sa position ici: http://echo.msk.ru/programs/beseda/995472-echo/ )

2) le texte a été déformé par le journaliste qui a interviewé Bachmet (cf.  http://drugoi.livejournal.com/3808691.html).

Publicités
Catégories :News
%d blogueurs aiment cette page :