Accueil > "Голоса" российских регионов/Voix des régions russes, News > Les autorités de Nijni Novgorod s’opposent activement à la Marche des régions

Les autorités de Nijni Novgorod s’opposent activement à la Marche des régions

3 novembre 2012

URGENT !!!! Des nouvelles inquiétantes de Nijni Novgorod à la veille de la marche des régions du 4 novembre 

Vous trouverez cet article en russe ici : http://4febnn.blogspot.ru/2012/11/blog-post_2.html

La pression s’accroît contre les activistes de Nijni Novgorod qui préparent l’action de protestation du 4 novembre : arrestations illégales des personnes posant les affiches annonçant la marche, coups de fil aux activistes avec ordre de se rendre au commissariat pour une « discussion prophylactique », et menaces ouvertes. Le site internet de l’opposition de Nijni Novgorod est constamment attaqué et le Comité d’organisation de la marche reçoit des spam-attaques par téléphone.

D’après les informations dont l’on dispose, les autorités de Nijni Novgorod ont opté pour un scénario de répression violente de l’action du 4 novembre, décision à la suite de laquelle la pression sur les activistes s’est renforcée. Elles ont pourtant longtemps hésité : une partie des fonctionnaires du gouvernement de l’oblast de NN s’opposait aux répressions car elles discréditent les autorités aux yeux des citoyens. Certains services de la police de Nijni Novgorod ont été alertés de ce régime de travail « spécial ». La nuit, par exemple, de nombreuses patrouilles de police surveillent les activistes-afficheurs.

Le 1er novembre à 4h30 du matin le bureau de l’ONG « Groupe des individus libres », dirigé par Stanislav Dmitrievski, a été attaqué. Les réunions du Comité d’organisation de l’action du 4 novembre se sont déroulées dans ce bureau… À l’aide d’une massue,  de ferraille et de briques, quatre jeunes hommes cagoulés ont cassé tous les doubles vitrages renforcés du sous-sol d’une maison individuelle habitée par Dmitrievski. Les murs de la maison ont été salis avec de la peinture orange.

Les locaux vandalisés de l’ONG « Groupe d’individus libres »

C’est déjà la sixième attaque de ce bureau depuis les élections présidentielles du 4 mars. Ces provocations sont organisées par le centre E de Nijni Novgorod (centres existant dans toutes les grandes villes russes et qui dépend du Ministère de l’intérieur. Ces centres ont été officiellement créés pour combattre l’extrémisme, mais sont en réalité utilisés contre de simples activistes citoyens) dirigé par le lieutenant-colonel A. B. Trifonov.

Exemple d’une affiche de provocation du Centre E. Texte : « Le 4 novembre se tiendra à Nijni Novgorod le festival des pédés et de leurs amis. Rendez-vous à 15h00 près du cinéma Octobre. Le Comité d’organisation de l’action vous fera toujours une pipe ». Sur l’affiche est apposé le logo du Mouvement citoyen de Nijni Novgorod.

Cette même nuit, des inconnus ont collé des affiches dans plusieurs grandes rues de NN affirmant que se tiendra en réalité le 4 novembre un « PEDOFEST », avec ce slogan : « Pédé, nous sommes nombreux ! ». Une « agitation » similaire avait été menée par les employés du centre E avant la marche du désaccord du 24 mars 2007.

Vous pouvez voir toutes photos de la maison vandalisée et des exemples des affiches posées ici : http://zeki.su/novosti/2012/11/01222838.html

De plus, des annonces d’un « pouting » (manifestation pro-Poutine) le 4 novembre sont apparues partout dans la ville. Selon l’information que nous avons obtenu de plusieurs employés du service public, ceux-ci ont reçu des invitations à participer dans une manifestation « pour Poutine » qui se tiendra le 4 novembre. En guise de récompense, ils obtiendront des jours de congés payés. A l’Université de Nijni Novgorod a été établie une liste d’une centaine d’étudiants « obligés » de se rendre à la place de Minine le 4 novembre à 11h45 (manifestation pro-poutine).

Le 2 novembre, la page Vkontakte d’un des groupes d’activistes a été attaquée par des hackers. Ce groupe faisait partie du Comité d’organisation de la marche du 4 novembre. Ont été effacés les posts des activistes contenant les informations sur l’implication du Centre « E » et de son dirigeant Alexei Trifonov dans l’agression du bureau de l’ONG « Groupe d’individus libres » et dans l’affichage des pancartes sur le « PEDOFEST ».

Depuis les pages hackées ont été envoyés des messages mensongers selon lesquels certains activistes du Mouvement citoyen de NN seraient partis vivre à l’étranger, d’autres seraient en réalité des provocateurs du FSB et que le Mouvement citoyen de NN annoncera bientôt sa dissolution. Les hackers ont appelés les lecteurs du site à ne pas participer à la Marche des régions. À l’heure actuelle, le contrôle de cette page a été repris par les activistes.

Rappelons que les exigences à l’échelle fédérale de l’action du 4 novembre sont :

–      la libération des prisonniers politiques et l’arrêt des répressions politiques

–      la mise en œuvre d’une réforme judiciaire

–      la baisse des impôts fédéraux (« Arrêtons de nourrir Moscou ! »)

–      la redistribution des revenus issus de l’exportation des ressources naturelles auprès de la population de Russie

Nos exigences à l’échelle de NN sont :

–      la suppression de la limite de 39 trajets en transport en commun pour les personnes exonérées de paiement ou bénéficiant d’une réduction (retraités, handicapés,  chômeurs etc.)

–      la basse du prix d’un trajet en transport en commun

–      le rétablissement de l’élection directe du maire de la ville

–      la démission du gouverneur actuel Chancev

Pour plus de détails (en russe) :

http://echo.msk.ru/blog/rudoyandrey/947354-echo/

https://www.facebook.com/events/265680733552108/

L’action de NN se tiendra le 4 novembre sous la forme d’une marche le long de la rue Bolchaïa Pokrovskaïa. Le lieu de rendez-vous est le cinéma « Octobre », à 15h00. Les activistes de Moscou, Saint-Pétersbourg, des oblast d’Oulianov, de Tver, de Samara, de Vladimir, de Volgograd, des républiques de Tchouvachie et des Maris ont confirmé leur participation à la marche.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :