Accueil > News > Débat sur le nouvel activisme citoyen en Russie avec Alexandre Bikbov (sociologue, Centre d’études des manifestations) et Françoise Daucé (sociologue, Université Clermond-Ferrand) dans le cadre du projet de l’UERF « Université ouverte »

Débat sur le nouvel activisme citoyen en Russie avec Alexandre Bikbov (sociologue, Centre d’études des manifestations) et Françoise Daucé (sociologue, Université Clermond-Ferrand) dans le cadre du projet de l’UERF « Université ouverte »

 (France) qui sera consacrée au nouvel activisme citoyen en Russie.

Nous vous proposons de débattre tous ensemble avec Alexandre Bikbov, sociologue, Université d’Etat de Moscou, fondateur du Centre des études des manifestations en Russie et Françoise Daucé, professeur à l’Université de Clermond-Ferrand, spécialiste de la société civile russe.

Le débat aura lieu le 23 mai de 19h à 21h.

Nous vous informerons sur le lieu exact de cette manifestation très prochainement.

En espérant vous voir nombreux.

http://www.facebook.com/events/411146405572507/

Argumentaire de cette rencontre

Projet « Université ouverte sur la Russie »

L’objectif  des rencontres dans le cadre de l’Université ouverte est de réunir les différents acteurs sociaux (universitaires, associatifs, syndicaux, artistiques, politiques et autres) en France et en Russie pour débattre de sujets d’actualité. Même si l’analyse de la politique, de l’économie, de la société civile, des religions, etc. en Russie reste notre premier centre d’intérêt, nous sommes ouverts aux comparaisons avec d’autres populations et d’autres pays, ce qui ne pourra qu’enrichir notre compréhension de ce qui se passe actuellement en Russie.

Nous croyons également qu’il est extrêmement important de compléter les débats sur la Russie menés principalement au sein des universités par des discussions incluant d’autres acteurs et organisations de la société civile. Nous concevons cette sortie hors du cadre purement universitaire comme une école de débat pour nous tous qui est en réalité l’origine du système démocratique.

Première séance : Nouvel activisme citoyen en Russie. Mise en perspective.

La première séance de l’Université ouverte portera sur les nouvelles formes d’activisme citoyen en Russie. Il s’agira d’analyser et de débattre tous ensemble des origines des vagues de protestation en Russie liées aux élections mais « préparées » en quelque sorte par des initiatives citoyennes préexistantes. La question serait alors : dans quelle mesure les initiatives citoyennes, artistiques politiques, sociales, solidaires, etc. ont-elles contribué à préparer le terrain pour les mobilisations de la population intervenues en Russie après les élections parlementaires ? En lien avec cette première question, la deuxième traitera du rôle joué par les représentants de ces initiatives citoyennes (associations, mouvements, bloggeurs, voire certains partis politiques non-enregistrés comme par exemple le parti des anarchistes russes) lors des mobilisations. Il s’agira alors de comparer le rôle des partis politiques « institutionnels » et celui des autres acteurs de la société civile dans la mobilisation. Le dernier axe de cette rencontre portera sur l’avenir de ces initiatives à l’issue des manifestations. Autrement dit, dans quelle mesure pourront-elles contribuer au renforcement de la société civile russe et attirer de nouveaux sympathisants et partisans ? Enfin, il sera également important d’aborder la question de l’attachement politique de ces organisations et initiatives. Dans le contexte russe de méfiance de la population envers le politique, quelles seront alors leurs stratégies en termes de positionnement politique vis-à-vis des partis politiques existants et de ceux qui ne manqueront pas d’apparaître prochainement ?

Publicités
Catégories :News
%d blogueurs aiment cette page :